Lexique Olfactif / Charogne – Le crabe x Journal d’un anosmique

A l’occasion de la parution du premier numéro de sa revue trimestrielle, le Crabe a laissé carte blanche au Journal.

 

Le Crabe c’est un collectif de jeunes passionnés d’art, de culture, de sciences, de philosophie ou encore d’écriture qui se réunissent autour d’un thème pour une parution papier tous les 3 mois.

Nous avons le plaisir de vous faire partager notre travail autour du thème Charogne.

A travers ce lexique, nous proposons une approche olfactive du thème de la revue. Une sélection de matières premières de la palette du parfumeur qui représentent la charogne et le charognard. Qu’elles soient synthétiques ou naturelles, elles façonnent nos parfums malgré leur odeur particulière de prime abord.

Capture d’écran 2015-12-01 à 22.27.58

Charognard

  • HE Rose :

On la croirait douce et aérienne, elle révèle plutôt des facettes légumineuses artichaut.  Une odeur bicéphale comme un charognard qui cacherait son agressivité derrière une façade innocente.

  • HE Citron:

L’essence de citron dégage cette acidité qui ronge le nez. Corrosive, elle semble faire fondre sa proie.

  • Aldehyde aliphatiques :

Les aldéhydes aliphatiques sont des molécules caractérisées par leur odeur métallique. Odeur d’un grincement de dent, fusant comme le vol d’un vautour qui plongerait sur sa proie.

  • Karanal:

Note boisée, le Karanal sent le sec. Montant et piquant, il affaiblit sa proie en la déshydratant.

  • Pyrazine:

Beurré, noisette, eau de cuisson du riz, grillé : une note puissante et envahissante qui asphyxie.

Charogne

  • Oud :

Secrété par le bois d’agar pour se défendre de l’attaque de champignons, le oud est par essence l’odeur d’un combat (aux effluves de crottin de chèvre.)

  • Costus :

Cette huile est extraite des racines du costus. Une odeur de cheveux gras.

  • Aldéhyde C14 :

L’odeur de pêche de vos gels douches, present aussi dans le gras de boeuf.

  • Indole

L’indole sera pour certain l’odeur de l’encaustique, la naphtaline, de la mauvaise haleine, du fond animal du jasmin…

  • Musc Cétone :

On connaît surtout les muscs fruités et propres que l’on retrouve dans nos lessives. Le musc cétone sent la poussière et la fourrure.

  • Tarte Citron :

Sentez une tarte au citron. Sentez un chien mouillé. Comparez.

  • Moustique sur ampoule chaude

L’odeur du chaud et le silence d’une fin de combat.

 

Merci au Crabe de nous avoir fait participer à cette aventure !

Bonne lecture.

Ah et j’oubliais ! Les crabes sont disponibles pour 5 euros, il suffit d’en faire la demande ici:  haroldbarme@gmail.com.

 

Publicités
Journal d'un anosmique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s