Calendrier de L’Avent du Journal

Le Journal vous propose son calendrier de l’Avent.

Partage d’inspirations.

Redécouvrez toutes les personnes qui ont permis à ce projet de prendre vie.

Mardi 23 Décembre par Bérénice Watteau – Rédactrice du Journal.


Si chaque émotion avait son odeur, celle de la violence serait au Moma à New York.
Prisonnière d’une cloche.

Bérénice.

Lundi 22 Décembre par Gabrielle Lajoie-Bergeron – Artiste du Journal.

Dimanche 21 Décembre par Bérénice & Martin – Rédacteurs du Journal.

En flannant dans Paris, nous avons découvert cette bûche de Un Dimanche à Paris.
Un chocolat crémeux et boisé aux notes d’épices et mandarine, qui pourrait bien être une belle interprétation du cèdre épicé de Féminité du Bois, Serge Lutens.

Bérénice et Martin.

Samedi 20 Décembre par le Journal

Se faire réveiller par les odeurs, qu’en penser ?
Participez au jeu concours sur SensorWake – Scent Alarm Clock et expérimentez pour le Journal ce réveil olfactif.

http://sensorwake.com/#concours

Vendredi 19 Décembre par Irène Dulac – Artiste du Journal.

Matin blanc. Dehors les arbres ploient sous la brume, c’est la première fois que j’ai vraiment froid. J’avance à pas étouffés, respirant de petites touches glacées. Quelques feuilles d’érable encore rouges percent l’écran et doucement émanent une odeur d’humus, de forêt.

Sans titreTableau Emilie Bernard

Irène.

Jeudi 18 Décembre par Ellyn Bouscasse, coordonatrice du défilé de mode Electro fashion Night 2013 – Guilty Pleasure.

Cher Martin,

Te rappelles-tu ?

Un défilé, une vision, trois mots: mystérieux, minimaliste et élégant.

La touche phare de Guilty Pleasure: ton parfum.

Un accord de bois de santal et tubéreuse sur les rubans de velours rouges lacés autour du programme de la soirée.

Ce parfum est inspiré de l’élégance du photographe d’Helmut Newton et du génie créatif d’Yves Saint Laurent dans sa citation « le noir est mon refuge, le noir est un trait sur la page blanche ».

Merci au journal d’un anosmique pour ce magnifique souvenir parfumé.

https://journaldunanosmique.com/2013/11/09/le-journal-dun-anosmique-lelectro-fashion-night/
Ellyn.

Mercredi 17 Décembre par Anne Jaccard – Maman de Martin.

Honey de Marc Jacobs

« Toute chose est une fleur dont nous devons faire notre miel. » L’apiculture selon Samuel Beckett.

Pour toi Martin, ma modeste contribution à ton calendrier et à ton fantastique journal!

Maman.

Mardi 16 Décembre, par Martin Jaccard – Rédacteur du Journal.

Lundi 15 Décembre, par Bérénice Watteau & Sonny Tremblay- Rédactrice & Graphiste du journal.

Une pyramide, trois notes, trois œuvres, trois impressions pour le nouveaux parfum Bayolea, Penhaligon’s.

https://journaldunanosmique.com/2014/12/08/336/


Bérénice.

Dimanche 14, par Martin – Rédacteur du Journal.

Parce qu’on oublie parfois où se trouve le parfum, le Journal fait sa liste de Noêl parfumée:

1. Les bulles d’Agathe, de la Maison Francis Kurkdjian.

Des bulles à souffler parfumées par un des plus grands parfumeur français: « imaginées officiellement pour faire découvrir les odeurs aux petits, officieusement pour amuser les grands.  « 

2. Les bougies Ville Marie.

De belles bougies nées des mains de deux montréalais passionnés de design et de création.

VM_rose_noir_lowres

3. Le papier d’Arménie édition Année de l’Arménie.

Un papier d’Arménie revisité par Francis Kurkdjian, plus chaud avec ses notes d’encens et vanille.

4. Bijoux parfumés, by Kilian.

Une nouvelle façon de porter les parfums Kilian de manière plus intimiste.

02829747436

5. La Lessive de luxe parfumée, par APC et Aésop.

Une lessive aux notes de petit grain, citron et cèdre.

APC_Fabric_Wash

Samedi 13 décembre, par Le Journal.

L’année 2014 aura été l’année des liens entre parfumerie et pâtisserie. Tout d’abord, Ladurée s’est essayée à l’exercice en proposant un macaron inspiré de La Tentation de Nina Ricci.

Puis c’est Angel qui fut mis en éclair par la maison Fauchon.

Une belle traduction des notes vanillées, chocolatées et pralinées qui ont fait d’Angel un incontournable de la parfumerie contemporaine.

éclair-fauchon

Vendredi 12 décembre, par Martin Jaccard – Rédacteur du Journal.

Hier, j’étais invité à une rencontre avec Mathilde Laurent, créateur-parfumeur chez Cartier Parfum, pour redécouvrir les heures de Cartier. Petite confession:

La prochaine sera la XI Heure inspirée des écrits de Proust.

« Une heure n’est pas une heure, c’est un vase rempli de parfums, de projets et de climats… »

Le Recherche du temps perdu, Proust.

Martin.

Jeudi 11 décembre, par Nicolas Badout – Artiste du Journal.

1618466_507466572689953_2981621298678177843_n
L’année dernière sur le Journal j’avais proposé une vision imaginaire et graphique du parfum Fahrenheit 32 de Dior, aux notes boisées et fraiches. J’ai retrouvé ces mêmes émotions en découvrant un lieu, comme sorti tout droit de l’imagination d’un architecte fou : le Belvédère du Rayon Vert, à Cerbère. Parce qu’un parfum nous rappelle ou nous évoque toujours un lieu. Merci au Journal de faire le lien entre le parfum, les arts et aussi l’architecture !

Nicolas.

Mercredi 10 décembre, par Martin Jaccard – Rédacteur du Journal.

Aujourd’hui je porte Keep Your Lips Sealed de The do en écoutant Spicebomb de Victor & Rolf.
Ou l’inverse. Enfin je ne sais plus. C’est mêlant.

Martin.

Mardi 9 décembre, par Lola Nicolle – Artiste du Journal.

Écrire pour, sur, avec le parfum.
Plus encore, écrire par le parfum, à travers lui. Le faire à son image. Comme quand il nous traverse. Le laisser embaumer le langage pour qu’il ne reste que l’essentiel. L’essence par les mots. Poésie et parfum sont synonymes. Quoi de plus naturel que cet alliage. Le Journal m’en a donné la possibilité.
Merci à lui.

Lola.

Lundi 8 décembre, par Bérénice Watteau – Rédactrice du Journal.

J’ai choisi de présenter Cuir Beluga de Guerlain, un oriental aux notes cuirées et chaudes qui rappelle l’univers des masques africains.
Le masque chargé d’histoire livre son essence au compte goutte.

masque-africain
C’est avec plaisir que je rejoins le journal d’un anosmique, un endroit d’ouverture et d’inspiration.


Bérénice

Dimanche 7 décembre, par Sonny Tremblay – Graphiste du Journal.

Je voulais partager avec vous « Jewels » de l’artiste montréalais Black Atlass. Comme Maquis, cette bougie Dyptique qui se consume près de moi en ce matin d’hiver, cette voix me reconforte. Je sens cette note boisée sec comme l’odeur des crépitements sonores du morceau.
Depuis ma rencontre avec toi, Martin, et ma participation au Journal, je porte une attention particulière à ce beau monde des odeurs que tu m’as fait découvrir.


Sonny.

Samedi 6 décembre, par Martin – Rédacteur du Journal.

Je commence avec mon coup de coeur des derniers mois: Girl de Pharrell Williams par Comme des garçons.
Un bel unisex aux notes boisées-vetiver et poudrées-violette.
Et un flaconnage original signé KAWS.

http://flairflair.com/2014/07/16/girl-pharell-williams-x-comme-des-garcons/


Martin.

Publicités
Journal d'un anosmique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s